Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.
Vous êtes ici :

Accueil > SACAIS > Action bénévole > Je veux devenir bénévole > Témoignages

Menu principal.

Témoignages

Voici quelques témoignages inspirants de personnes qui ont bien voulu décrire les avantages qu’ils ont su tirer de leur expérience à titre de bénévole.

De l’expérience sur le terrain

En tant que bénévole chez Oxfam, je peux apporter ma modeste contribution à l’atteinte des objectifs de cette organisation. Comme j’ai toujours rêvé de me consacrer entièrement au domaine du développement international, je n’ai pas manqué de saisir cette occasion de m’engager auprès d’Oxfam. À la fin de chaque journée, je m’amuse à dresser une liste des connaissances acquises aussi bien sur les différents chantiers de l’organisation que sur ses procédures. Je ne crois pas que le meilleur cours théorique dans un amphithéâtre serait plus efficace.


Julienne Kamya,

Immigrante du Cameroun
Bénévole à Oxfam-Québec

Un tremplin vers l’emploi

Mon expérience au programme Éco-stage de Katimavik a été pour moi un moment marquant de mon parcours professionnel. J’ai pu contempler des régions du Québec jusqu’alors inexplorées, vécu des moments extraordinaires auprès de gens très qualifiés, entrepris des projets visant la protection de la biodiversité, découvert de nouvelles passions et plus encore. Bref, cela m’a permis de me trouver un bon emploi, et ce, dans un domaine captivant, soit l’environnement.

votre navigateur ne peux pas afficher le vidéo Flash

Jean-Philippe Bolduc
Bénévole à Katimavik (Programme Éco-stage)

Version texte de la vidéo de Jean-Philippe Bolduc

M’entourer de gens

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé m’engager au sein de ma communauté. Grâce à mes différentes activités, j’ai découvert l’immense joie d’aider les autres. Mon salaire, c’est de voir les étoiles dans leurs yeux. J’ai fondé l’Association des parents de Saint-Rodrigue, j’ai été administrateur bénévole dans ma paroisse et j’ai travaillé pour Centraide. De plus, j’ai rendu visite à des personnes malades et aînées pendant environ dix ans. Tous ces gens sont devenus pour moi des amis et, en quelque sorte, une deuxième grande famille.


Jean-Paul Jolicoeur

Comptable retraité
Bénévole pour plusieurs organismes pendant plusieurs années

Un engagement remarqué

Mon engagement au conseil d’administration des AmiEs de la terre a été pour moi une expérience très bénéfique. Au professionnel, cette expérience additionnelle à mon curriculum vitae a d’ailleurs fait très bonne impression auprès de mon employeur actuel! Aussi, avec le recul, je suis très fière de ce que j’ai réalisé. Être active à construire le monde meilleur auquel nous rêvons fait du bien. Si tout le monde s’y mettait, imaginer tout ce qu’on pourrait accomplir!


Mélissa Poirier

Bénévole au conseil d’administration des AmiEs de la terre de Québec

Que des avantages!

Le bénévolat me permet d’acquérir des compétences professionnelles en tant qu’assistante administrative. Il me fournit l’occasion de m’exercer à parler français et d’améliorer ma connaissance de la langue, tout en me permettant d’acquérir de nouvelles compétences et une meilleure compréhension de la façon de travailler ici, qui est différente de celle de mon pays. Inclure le bénévolat à Oxfam-Québec dans mon curriculum vitae sera un point positif pour moi sur le marché du travail québécois. Faire du bénévolat pour Oxfam-Québec est très utile et je suis fière d’offrir mon aide à une organisation qui jouit d’une grande notoriété.


Diana Gorea,
Immigrante de la Moldavie
Bénévole chez Oxfam-Québec

Prendre sa retraite sans retrait

Depuis sept ans, je suis bénévole à Centraide Québec à titre de représentant délégué. Remplir cette fonction me permet d’être en contact avec le milieu des affaires pendant une période de 16 semaines chaque année, soit de la fin du mois d’août à la mi-décembre. Mon rôle consiste à visiter des entreprises pour y apporter mon soutien à la tenue de la campagne de souscription de Centraide. J’adore accomplir cette tâche car, ainsi, j’aide indirectement les personnes les plus démunies de la société. J’y gagne et je suis heureux de ma situation. Je redonne à la société un peu de ce que j’ai reçu, car j’ai eu un bon emploi et un milieu de travail agréable.

votre navigateur ne peux pas afficher le vidéo Flash

Claude Gendreau
Retraité de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ)
Représentant délégué de Centraide Québec

Version texte de la vidéo de Claude Gendreau

Faire du bénévolat : une occasion à ne pas manquer!

L’action bénévole a toujours été pour moi une belle occasion de m’engager pour faire avancer des causes qui me tiennent à cœur. Grâce à ces expériences, j’ai pu confirmé ma réorientation professionnelle. Je termine actuellement ma deuxième formation en environnement et mon troisième stage à titre de bénévole. J’ai acquis beaucoup d’expérience et de compétences, tout en éprouvant une grande satisfaction à faire ce que j’aime. De plus, j’ai eu un accès direct à ma nouvelle communauté, ce qui m’a permis une intégration plus rapide au sein de la société québécoise. Le bénévolat a beaucoup à apporter, autant à la personne qui reçoit qu’à celle qui donne!


Aline Pacheco Porciuncula

Immigrante du Brésil
Bénévole à Katimavik (Programme Éco-stage)

Les multiples avantages de l’action bénévole

Faire du bénévolat, ce n’est pas uniquement consacrer du temps et de l’énergie à l’avancement d’une cause qui nous tient à cœur. C’est aussi une belle occasion de développer diverses compétences et de se découvrir des aptitudes. Cela peut éventuellement devenir un atout important sur le plan professionnel. C’est d’ailleurs en faisant du bénévolat que j’ai obtenu mes deux premiers emplois. L’action bénévole nous permet également de rencontrer des personnes aimables et généreuses avec qui nous avons des affinités et avec qui nous pouvons partager des moments agréables. Finalement, faire du bénévolat, c’est faire sa part, mais c’est aussi se donner la chance d’apprendre à mieux se connaître.


Nathalie McDuff

Bénévole à Collège Frontière (activités de francisation avec des personnes immigrantes, tente de lecture pour les enfants et participation au comité organisateur)

Par plaisir!

Mon expérience en tant que tutrice bénévole en francisation est très enrichissante. Les rencontres hebdomadaires avec l’apprenante, centrées sur l’apprentissage du français écrit, sont l’occasion de nombreux échanges sur les sujets les plus variés. Nous travaillons beaucoup, mais avons aussi du plaisir. J’apprécie beaucoup l’autonomie que ce programme offre aux bénévoles. J’étais venue à Collège Frontière pour donner, j’ai beaucoup reçu!


Catherine Jacobs

Bénévole senior à Collège Frontière

Au bon endroit, au bon moment!

Quelques mois après mon arrivée au Québec, j’ai rencontré une conseillère en emploi d’un organisme qui m’a parlé des avantages du bénévolat. J’ai commencé à m’engager bénévolement en animant deux jours par semaine le café Internet de cet organisme. J’initiais la clientèle à l’utilisation de l’ordinateur. Cette expérience a été très enrichissante, car elle m’a permis de connaître de nouvelles personnes tout en me donnant l’occasion de pratiquer le français. Un mois après le début de mon engagement bénévole, un poste s’est ouvert au sein de l’organisme. J’ai proposé ma candidature et j’ai obtenu le poste! J’ai pu trouver un emploi parce que j’étais au bon endroit, au bon moment!

votre navigateur ne peux pas afficher le vidéo Flash

Jonathan Mejia
Intervenant social au Centre d’appui aux communautés immigrantes

Version texte de la vidéo de Jonathan Mejia

Le bénévolat : une thérapie

À la suite du décès de mon mari, j’ai commencé à faire du bénévolat. Depuis, mes enfants ne s’inquiètent plus pour moi, puisque grâce à cette activité, je ne m’ennuie plus et je n’ai plus le temps de déprimer. De plus, les tâches que j’ai accomplies à titre de bénévole m’ont donné confiance en moi et permis d’augmenter grandement l’estime que je me porte. Mais, le plus important, c’est la valorisation que je ressens quand je visite, accompagne ou aide des gens à titre de bénévole. Je me sens utile quand je viens en aide à des personnes plus démunies que moi et j’apprécie davantage ce que la vie m’offre. Bref, le bénévolat représente pour moi un loisir et une thérapie que je recommande à tous.


Mme Yollande Belley

Bénévole pendant plusieurs années auprès de personnes en situation de pauvreté

Plus de dix ans d’engagement!

Je travaille bénévolement au Festival des traditions du monde de Sherbrooke depuis une dizaine d’années et, depuis deux ans, j’en suis la directrice du recrutement et de la gestion des bénévoles. Pour moi, le bénévolat, c’est un incontournable. Et c’est grâce au bénévolat que j’ai pu obtenir mon emploi actuel. J’étais bénévole depuis six ans à la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE) et j’ai un jour proposé aux décideurs de la FCCE de créer le comité femmes. Ils ont trouvé que l’idée était intéressante et m’ont confié la responsabilité de ce comité. En outre, je contribue dans mon milieu à promouvoir l’action bénévole auprès des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes dans le cadre d’un projet d’entente intervenu entre la Ville de Sherbrooke, la FCCE, le Centre d’action bénévole de Sherbrooke et le Collège de Sherbrooke.

votre navigateur ne peux pas afficher le vidéo Flash

Mariame Cissé
Bénévole au Festival des traditions du monde de Sherbrooke
Responsable du comité femme et coordonnatrice de projets pour les femmes à la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE)

Version texte de la vidéo de Mariame Cissé

Dernière mise à jour : 2016-03-21 Haut de la page

À consulter

Prix Hommage bénévolat-Québec.

Entraide.

Outils et formations.

SACAction.com

Pied de page.

Portail du gouvernement du Québec. Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site.